Quel est le rôle de l’expérience utilisateur (UX) dans le référencement Google en 2021 ?

RedMount Digital

Étude par Théo Vaujour, RedMount Digital

Dernière mise à jour le 22/07/2021 
✔︎  13 minutes de lecture

Découvrez le rôle de l’expérience utilisateur (UX) pour le référencement Google

Vous en avez peut-être entendu parler : Google lance à partir de mai 2021 une nouvelle mise à jour Google Page Experience afin de prendre davantage en considération l’expérience utilisateur (UX) des sites internet dans le référencement.

Mais avant que nous voyons ensemble en quoi consiste cette nouvelle mise à jour, il est de bon ton de revoir en quoi consiste le référencement Google et à travers quels critères il réalise son classement.

Qu’est-ce que le référencement ?

Pour faire simple, le référencement Google est le classement de votre site internet sur la page. Ainsi, les sites qui apparaissent sur la première page de votre recherche Google sont ceux qui ont le meilleur référencement. Il faut savoir que 91% des clics des utilisateurs se font sur les sites apparaissant sur la première page. Autrement dit, si votre site internet n’est pas référencé parmi les premiers, vous êtes inexistant.

Sur internet, il existe deux types de référencement : le SEO (référencement naturel) et le SEA (référencement sponsorisé). Un site internet peut baser son référencement sur la base unique du SEO ou peut combiner SEO et SEA. Cependant, se baser uniquement sur le référencement payant (ou sponsorisé) n’est pas viable.

Qu’est-ce que le SEO ?

 

Le SEO (référencement naturel) est un ensemble de techniques qui vont permettre à votre site internet d’apparaître parmi les premier dans une recherche Google. Pour cela, il faut que ces pratiques correspondent aux critères de référencement mis au point par Google que nous verrons plus loins.

Le SEO se compose de deux types de référencement :  Le référencement On Site et le référencement Off Site.

Le référencement On Site est l’optimisation de tous les éléments techniques interne au site internet (structure technique du site, contenu, et à partir de 2021 l’UX (Expérience Client)). Autrement dit, pour que votre site soit bien référencé en SEO, il faut qu’il soit bien construit, qu’il n’ait pas de bug, mais aussi que son contenu soit cohérent et optimisé.

Le référencement Off Site est l’optimisation de tous les éléments techniques externe au site. En règle générale, cela consiste à du netlinking. Cette technique consiste à optimiser l’ensemble des liens externe présent sur le web qui mènent à votre site internet. Ainsi, plus il y aura de liens sur différents supports (sites, articles, post…) qui mèneront vers votre site, plus les algorithmes de référencement Google lui accorderont de la valeur et le classeront haut dans le référencement.

Qu’est-ce que le SEA ?

Le SEA (référencement payant/sponsorisé) est l’ensemble des techniques de référencement payantes qui permettent à votre site de gagner en popularité. Cela passe essentiellement par des publicités (appelé Google Ads) ainsi que des mots clés achetés aux enchères sur le net. Ces mots clés sont très important car ils vous permettront d’apparaître parmi les premiers sites lors d’une recherche comprenant le/les mot(s) en question.

Comme l’explique parfaitement le site SEO.fr : « Si je place mon enchère à 2€ pour l’expression « agence seo » et que je suis dans la moyenne des enchères pour ce mot clé, lorsqu’un internaute effectuera la recherche « agence seo », mon annonce apparaîtra dans les encarts réservés aux liens sponsorisés. Si l’internaute clique sur mon annonce (et uniquement dans ce cas) alors je devrais payer la somme de 2€ »

Ainsi, le SEA est très utile pour être encore mieux référencé sur les recherches Google, mais elle n’est pas substituable au SEO. En effet, si votre site est parfaitement optimisé sur le plan interne, votre référencement sera forcément meilleur que les autres. Cependant, si vous misez tout sur le SEA, votre site n’aura aucune valeur auprès des consommateurs.

 

Comment se construit le référencement chez Google ?

Le référencement des sites internet d’une page Google search se construit en pyramide sur trois couches : la structure technique (le site doit être correctement construit), le contenu et la popularité (le bruit que va faire le site autours de lui).

Page Rank

Nous parlions juste avant de référencement et de netlinking. Eh bien, ce référencement basé sur le nombre de liens propagés autours de votre site internet est géré par ce que Google a appelé : Page Rank.

Cet algorithme permet de mesurer la popularité d’un site internet suivant le nombre de lien qui nous mène vers celui-ci. Cependant, l’algorithme ne s’arrête pas là : en plus de mesurer la quantité de lien renvoyant vers votre site, il étudie également la qualité des liens suivant popularité des sites d’où ils proviennent. Par ailleurs, Page Rank a depuis peu ajouter un nouveau critère de sélection et donc de référencement : la thématique des pages. En d’autres termes, le site d’où provient le lien menant vers votre site et votre site lui-même devraient partager une thématique commune.

Malheureusement, pour les curieux qui se le demandent, il vous sera impossible de connaître le score exact de votre Page Rank car ces données ne sont jamais communiquées par Google.

Google Panda

Cet algorithme, originellement introduit en 2011 par Google, permet d’évaluer la qualité du contenu d’un site internet. Il permet de déclasser les sites dont le contenu n’est pas suffisamment satisfaisant par rapport à d’autres sites internet.

Il déclasse principalement les sites internet qui se basent uniquement sur la production de contenu visant à améliorer le référencement et favoriser les spam. Autrement dit, les principaux sites visés par Panda sont :

  • Les fermes de contenu
  • Les agrégateurs de contenu
  • Les comparateurs de prix
  • Les forums
  • Les duplicates content

En effet, ces sites internet sont les plus susceptibles de proposer un des trois types de contenu que cherche Panda :

  • Le cloaking: qui est une « façon de mettre en ligne deux contenus différents : un destiné aux internautes et un spécialement conçu pour les moteurs de recherche » (Optimiz.me). Ce type de pratiques est contrôlé et sanctionné par Google car le contenu doit être le même pour les visiteurs et le moteur de recherche. 
  • Le content spinning« consiste à créer du nouveau contenu à partir d’un contenu existant en changeant seulement certains mots, verbes ou expressions. » (Optimiz.me). Ces pratiques sont également sanctionnées car le contenu proposé n’apporte pas de valeur ajoutée et ne justifie le référencement du site internet.
  • Le scraping« consiste tout simplement à reprendre mot pour mot un texte déjà présent sur un site pour le mettre sur un autre site, avec l’accord ou pas du site propriétaire du contenu original. C’est ce que l’on appelle aussi le pillage de contenus (scrapers). » (Optimiz.me).

 

Google Pingouin

 

Pour la première fois introduit en 2012 par Google, l’algorithme Pingouin est au même titre que Panda un algorithme visant à déclasser les sites internet ne respectant pas les règles mises en place par Google en matière d’achat, de création ou de réseaux de liens.

Autrement dit, Google Pingouin lutte contre la sur-optimisation et le spamdexing. Pour faire simple, Google Pingouin lutte contre quatre techniques :

  • La répétition abusive d’une même ancre de lien, qui est le texte sous le lien visible par les utilisateurs et par le moteur de recherche.
  • L’utilisation abusive de mots clés au sein d’un nom de domaine.
  • L’utilisation abusive de mots clés au sein de liens externes.
  • Les liens de mauvaises qualités provenant de sites de mauvaise qualité.

L’arrivée de l’expérience utilisateur (UX) et Google Page expérience

Comme nous l’avons vu précédemment, Google vient de mettre au point un nouvel algorithme qui entrera en fonction aux abords de mai 2021 et qui visera à évaluer la bonne expérience client d’un site internet.

Qu’est-ce que l’expérience client ?

L’UX, ou expérience utilisateur, évalue la qualité de l’expérience proposée à un utilisateur par un site internet. Cette expérience peut se mesurer à travers différents critères :

  • La qualité de l’interface
  • La qualité de la navigation
  • La qualité de la structure
  • La qualité du design
  • La qualité de réponse à un besoin
  • La qualité de l’ergonomie
  • La qualité de l’accessibilité

Le respect de l’ensemble de ces critères permet une expérience optimale des utilisateurs de votre site. Comme le dit très bien Jean-François Nogier ( ingénieur en informatique ayant écrit de nombreux ouvrages) lors d’une interview et retranscrite sur le site Usabilis.com :

« Concrètement, l’UX se décline en trois étapes : Analyse, Conception et Évaluation.

 

L’étape d’analyse consiste à observer, interviewer, analyser le comportement des véritables utilisateurs du produit. Cette étape est également appelée User Research.

 

L’étape de conception, c’est la définition des interfaces de l’expérience digitale, on parle de UX/UI Design. Dans cette seconde étape, on maquette des solutions pour répondre aux besoins des utilisateurs identifiés dans la première phase. Toutefois, on a tendance à oublier que ces maquettes ne sont pas le résultat final. Ce sont des hypothèses de conception qu’il convient de vérifier auprès des véritables utilisateurs. C’est le rôle de la troisième étape :

 

L‘étape de l’évaluation des interfaces, généralement, un test utilisateur qui permet de valider concrètement auprès des véritables utilisateurs du produit les hypothèses de la seconde étape.

Vous le comprenez : l’UX est une démarche scientifique, s’appuyant sur les travaux en ergonomie, psychologie cognitive et psychologie expérimentale. Faire de l’UX, c’est mettre en œuvre les trois phases présentées au-dessus, en particulier la démarche itérative de maquettage/test utilisateur qui permet d’améliorer concrètement l’UX sur des bases objectives et précises. »

 

Ainsi, l’UX est un élément indispensable et non négligeable pour une bonne qualité de votre site internet. C’est ce qui explique la raison pour laquelle Google a décidé de prendre en compte l’expérience utilisateur dans son système de référencement. Pour cela, Google va utiliser un algorithme portant le nom de Google Page Experience.

Qu’est-ce que Google Page Experience ?

Pour commencer, voici un petit schéma explicatif proposé par Google afin de mieux comprendre les critères de Google Page Experience :

Capture décran 2021 07 21 à 21.53.49

Google Page Experience est un algorithme mis au point par Google qui vise à contrôler et à mesurer l’UX d’un site. Pour cela, il se base sur des critères déjà bien connu de Google que nous avons vu précédemment, à savoir l’ergonomie, la sécurité de la navigation, le https, etc… Mais, la principale mise à jour de Google Page Experience qui sera utilisée dès mai 2021 permettra l’ajout des critères CORE WEB VITALS (signaux web essentiels) qui sont :

  • Le LCP (temps de chargement)
  • Le FID (l’interactivité d’une page)
  • Le CLS (stabilité visuelle de l’interface d’une page web)

Ces trois critères font tous référence au temps de chargement. En effet, comme le montre le schéma suivant proposé par Google :

Capture décran 2021 07 21 à 21.57.16

Ainsi, les sites web lents et mal optimisés seront déclassés. Cette nouvelle mise à jour de Google Page Experience va avoir un impact fort sur votre référencement. Il va donc devenir primordial d’optimiser au mieux son site internet pour cette nouvelle MAJ.

De plus, Google a réfléchi à un moyen concret de récompenser les sites internet proposant une excellente expérience client à ses utilisateurs. En effet, le moteur de recherche prévoit de mettre en place un indicateur visuel. Comme l’explique Creanico.fr dans son article à ce sujet : « Google prévoit de créer un indicateur visuel apparaissant sur les SERPs, à l’instar du petit éclair de l’Accelerated Mobile Pages. »

Conclusion :

Comme nous venons de le voir, Google a une fois de plus mis à jour ses algorithmes de référencement afin d’être toujours plus pertinent dans ses propositions de sites interne à ses utilisateurs. En effet, l’optimisation de votre site sur le plan interne (SEO) ne sera plus suffisante. Il faudra à présent penser à optimiser au mieux votre site en fonction de l’expérience client en se basant sur les critères d’évaluation de Google Page Experience et principalement sur les critères CORE WEB VITALS.

1622657882824

Théo VAUJOUR

Consultant en Marketing Digital

Théo VAUJOUR

✓ Ma mission au sein de Redmount Digital est d’aider les entreprises et les indépedants à optimiser leur présence digital à travers la création et la gestion de contenu.

→Je vis actuellement à Paris. 

→ Je suis étudiant à l’IESEG School Of Management à Paris. 

Nos dernières publications